Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | L'Auto et la Loi | Usage des mini-motos

Usage des mini-motos

date 03/12/2018 - 19:12 | micro_reportage Francine Thomas
Cette semaine, un focus sur les mini-motos et leurs conditions d'utilisation. Notre consultant juridique revient sur un fait divers ...
illustration de Usage des mini-motos
 Usage des mini-motos
 Usage des mini-motos
play
0:00
0:00
volume-high 
Les faits remontent à quelques mois : à Argenteuil, un jeune homme qui conduisait une mini-moto a renversé une fillette. Il a écopé de 16 mois de prison, dont 8 mois de prison ferme... Les mini-motos sont pourtant des véhicules interdits sur les routes et en ville.

Maître Eric de Caumont explique que « ces sanctions lourdes ont été infligées à ce conducteur irresponsable, non pas du fait qu'il utilisait une mini-moto, même si cela a été une circonstance légèrement aggravante aux yeux des magistrats ». Notre consultant juridique précise : « On lui reproche surtout un défaut de maîtrise ayant entraîné des blessures sur une fillette et pire, le fait d'avoir pris la fuite et d'avoir même cherché à partir à l'étranger ».

Le fait d'utiliser ce type de véhicule sur la voie publique est une infraction. « Il n'est pas interdit d'acheter une mini-moto ou un dérivé, mais désormais le véhicule doit être déclaré dans les 15 jours en préfecture, et vous n'en faites pas dans l'espace public ». Ni trottoirs, ni squares, ni routes, ni parking ... L'avocat au barreau de Paris précise que les acheteurs n'ont le droit de se servir de mini-motos que sur des terrains privés, ou des terrains aménagés par des clubs sportifs et collectivités par exemple.
Officiellement, les mini-motos ne sont autorisées nulle part.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales