Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT

La Boum

date 30/07/2022 - 13:44 | micro_reportage La rédaction
L'idylle naïve et tourmentée entre Sophie Marceau et Alexandre Sterling dans « La Boum » rappelle des souvenirs à la chanteuse Jeanne Cherhal, dont la musique de film préférée est « Reality » de Richard Sanderson.
illustration de La Boum
 La Boum
 La Boum
play
0:00
0:00
volume-high 
Une boule à facettes, un slow, une Sophie Marceau à ses débuts et un film culte et générationnel des années 80... Et vous avez déjà la musique de Richard Sanderson en tête. C'est aussi le cas de la chanteuse Jeanne Cherhal : « La chanson à laquelle je pense, c'est Reality, la chanson phare, culte, du film La Boum avec Sophie Marceau. »

Comme les plus de 4 millions de Français qui se sont rendus au cinéma en 1980 pour voir « La Boum », la bande originale du film réalisé par Claude Pinoteau résonne toujours autant pour la chanteuse et pianiste : « C'est une chanson qui m'a beaucoup accompagnée, sur laquelle j'ai beaucoup dansé de slow quand j'étais ado, dans des greniers, dans des caves... De la cave au grenier, en fait. C'est une chanson que j'aime beaucoup reprendre en ce moment sur scène. J'aime bien qu'il y ait une boule à facettes sur les refrains... Enfin, vraiment, j'adore jouer la carte slow et nostalgie à fond. »

Ce film, qui connaîtra un deuxième volet deux ans après sa sortie, a une valeur sentimentale pour beaucoup et se transmet de générations en générations, et la bande originale ne déroge pas à la règle. Jeanne Cherhal espère qu'elle parle toujours autant à ceux qui se rendent à leurs premières boums, comme Vic : « Moi, elle parle à ma fibre d'ado, mais elle a traversé les générations. Je serais curieuse de savoir, car je ne sais pas si les ados d'aujourd'hui dansent encore des slows, mais c'est tellement agréable un slow que je ne vois pas pourquoi ils ne le feraient plus. »

La pianiste sera en concert à la Soufflerie le 7 octobre, et était présente au festival « Sœurs Jumelles » qui a achevé sa deuxième édition en juin dernier.
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales